Lettre Info N°5

Un printemps bien triste pour les affleurements rocheux !

Ces derniers mois, dès la neige fondue, la ronde des casse-cailloux a repris de plus belle. Par dizaines, les interventions des engins ont aplani les prairies, les pâtures, détruit des haies, murs et murgers, pour les rendre « mécanisables », pour laisser place à un lotissement, une zone artisanale. Nos paysages se sont uniformisés, notre biodiversité en a pris un coup, des habitats remarquables, originaux ont disparu. Définitivement. A ce rythme que va-t-il rester de notre terroir ? Des images liées à nos AOC ? De notre capacité à nous sentir bien dans notre massif ? De notre contribution à la richesse faunistique et floristique ?
Depuis deux ans, la mobilisation grandit pour faire entendre notre demande : les affleurements rocheux, comme les autres particularités topographiques, doivent être protégés. Depuis le décret du 18 décembre 2018 relatif à la protection des biotopes et des habitats naturels, les préfets de département peuvent prendre un arrêté qui les protège.
Une course de vitesse est engagée pour empêcher les destructions d’affleurements que ce soit par certaines pratiques agricoles, urbanistiques ou d’aménagement du territoire.

Avant qu’il n’y ait plus rien à préserver !

Des associations interpellent les préfets du Doubs et du Jura

La Société Botanique de Franche-Comté, France Nature Environnement 25-90, Jura Nature Environnement, la Fédération Française du Milieu Montagnard, Natur’Odyssée Jura, Les Gazouillis du Plateau, le Conservatoire d’Espaces Naturels de Franche-Comté, l’Association de Protection du Val du Drugeon, Fleur de Terre, Murs et Murgers, patrimoine des montagnes du Doubs et d’ailleurs, Terrasses des collines bisontines et d’ailleurs ont écrit aux préfets du Doubs et du Jura pour leur demander de prendre l’arrêté de protection de l’habitat naturel que constituent les affleurements rocheux comme le décret du 18 décembre 2018 le stipule. C’est à eux que revient cette responsabilité !
Chaque citoyen.ne de la région ou d’ailleurs est appelé.e par le collectif « Pour les Paysages du Massif Jurassien » à s’adresser personnellement aux préfets des deux départements en envoyant une carte postale qui reprend la demande des associations. Voir ci-dessous.

Ça y est, elles sont là … Nos cartes postales !

Dossier des affleurements rocheux et particularités topographiques

Ce dossier est traité dans le cadre de la Conférence Départementale de l’Eau du Doubs (CDE) dans un atelier de travail dédié. Après une visite sur le terrain, une réunion s’est tenue pour en tirer les conclusions : une typologie des affleurements qui tienne compte des enjeux environnementaux et agricoles a été discutée et « les membres de l’atelier se sont accordés sur le principe de la mise en place d’une demande préalable obligatoire avant intervention mécanique sur un affleurement rocheux ».
Lors de la réunion de la CDE du 28 juin, en présence de la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Ecologie et du préfet du Doubs, les conclusions du groupe de travail ont été validées. Pour le collectif PPMJ, il s’agit là d’une première avancée vers une protection des affleurements rocheux qui devrait normalement limiter les interventions mécaniques. Jusqu’à quel point ? L’objectif reste la prise d’un arrêté préfectoral (voir plus haut). Il y a urgence ! C’est pour cela qu’il faut un moratoire en attendant la formalisation des travaux de l’atelier.

Inventaires et cartographie des affleurements rocheux et de leur destruction

Rappel, vous pouvez nous faire parvenir par messagerie un descriptif et/ou l’image d’un fond de carte qui mentionne la zone ou les zones concernées. Maintenant que les travaux relatifs aux affleurements vont nécessiter une demande préalable, pour
permettre un suivi des opérations, le collectif PPMJ a besoin de l’appui du plus grand nombre d’habitants du massif pour connaître la réalité de l’application du dispositif mis en place. Pour cela, toutes les personnes attachées à la préservation de notre patrimoine naturel peuvent devenir des vigies. Si vous êtes volontaires, n’hésitez pas à prendre contact par mail paysagesmassifjurassien@lavache.com ou au 06 81 65 47 76

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.